Bilan 2017

Déroulement des entraînements

Les entrainements ont lieu le mardi soir, à 20h à la piscine de Supaéro. Leur durée est d’environ 1h30. Notre moniteur, Arnaud Baudouin, formateur fédéral, forme les niveaux 1 et 2 en piscine et aussi des initiateurs, qui pourront ensuite à leur tour former les débutants et ainsi accroître le nombre de plongeurs et faire découvrir ce sport à un plus grand nombre.

Lors de ce créneau, les plongeurs ayant déjà leur niveau peuvent venir nager, et y sont même encouragés. En début d’année scolaire, nous avons aussi organisé des baptêmes lors des premières séances pour faire découvrir la plongée et susciter des inscriptions.

Pour les tests théoriques de niveau 1, Arnaud les fait passer soit le mardi soir, soit un jour de la semaine convenu par avance. Il assure aussi la formation théorique et le test théorique pour le niveau 2. La formation au monitorat a lieu certains mardi soir avant les entraînements, et inclut une formation de secourisme adaptée à la plongée.

 

Bilan Moral

Depuis la reprise de la saison en mars 2017, le club a été très actif. En effet, 5 weekends en méditerranée (à Banyuls-sur-Mer en France) ont pu être organisés mais un autre a été annulé pour cause météo. Lors de ceux-ci, 15 niveau N1 validés. Il reste encore des niveaux 1 qui ont passé le théorique N1 et ont eu la formation en piscine lors des séances de sport obligatoire ou du mardi soir mais qui doivent encore effectuer un weekend en mer pour le valider.

En tant que président, j’ai continué la dynamique mise en place depuis quelques années. La cohésion est très bonne, les séances se déroulent au fil de nombreux exercices variés (PMT, apnée, équipements, plongée nocturne) en piscine et en mer. Les sorties sont fréquentes en belle saison, avec 6 Week-Ends en Mer effectués de mars à octobre, et très appréciées des plongeurs. L’intégration des élèves venant du sport obligatoire en cours d’année est maintenant courante et rodée, avec 7 élèves nous ayant rejoint en cours de route cette année. De plus, bien qu’une forte diversité de nationalités soit présente au sein du club, cela n’affecte nullement la cohésion. Les élèves étrangers constituent en effet, notamment en début d’année, la majorité du groupe.

Afin d’intéresser les plongeurs déjà diplômés, nous leur permettons de prendre part aux formations et d’aider ainsi notre moniteur. Cette initiative s’est révélée être un succès, puisque cette année 4 élèves seront formés au monitorat, et chaque semaine des activités sont encadrés par des « anciens ».

Implémentée l’an dernier, la formation RIFAP est un brevet de secourisme assorti d’un complément adapté à la plongée. Ce brevet offre une formation de 5h complète de secourisme (compétence plus que souhaitable) et permet aux élèves d’avancer un peu plus vers l’autonomie en mer. Elle n’a pas été mise en place cette année faute d’intérêt de la part des plongeurs mais le sera l’année prochaine pour permettre les formations au monitorat.

Les futurs WE SERONT désormais accessibles aux personnes non investies mais possédant déjà un niveau de plongée cette année, sous les conditions d’inscription à l’AS et de cotisation au club mais pas d’assiduité. Ces plongeurs ne seront PAS remboursés mais bénéficient tout de même des tarifs avantageux proposés par notre moniteur aux élèves de l’ISAE-SUPAERO. Cela a été discuté avec le moniteur et P. Strifele et permettra notamment d’obtenir des forfaits moins chers pour les week-ends, le coût par personne dépendant de la taille du groupe (< 5, entre 5 et 10, ou > 10 élèves) tout en réservant les subventions aux membres qui font vivre le club.

Enfin, en termes d’activités supplémentaires, des séances de plongée pour les élèves du collège Georges Sand, en partenariat avec OSE, sont organisées depuis l’année dernière (2016). Elles se sont déroulent les jeudi après-midi, encadrées par Arnaud notre moniteur, et par 3 membres du club. Ce partenariat débouche sur une sortie en mer de quelques membres impliqués et des élèves du collège, aux frais de OSE. Ils sont ainsi plusieurs chaque semaine à s’être impliqués dans pour l’année civile 2017 ce projet, qui continue à avoir le succès de l’an dernier et que nous comptons poursuivre à l’avenir.