Rugby M : Le Racing Club de Supaéro au Challenge Centrale Lyon (Fenfion)

23/03/2014 20:00

Un challenge Centrale Lyon honorable pour les peintres du Racing Club de Supaéro.

    En effet, le bilan sportif (et picole) de l'équipe est positif puisqu'elle rentre en terres toulousaines avec une seule défaite, un match nul et deux victoires en quatre matchs.
La défaite est d'ailleurs sûrement dû à un manque de fraicheur de l'équipe malgré des conditions météorologiques à la fraîche à 8h30 du matin. Résultat du match, une défaite 12/0 face à une équipe de Centrale Marseille qui a su exploiter nos erreurs de placement et surtout notre manque de combativité dans les rucks.
    L'équipe avait alors à cœur de se reprendre après un discours musclé de leur capitaine, surtout face à une équipe de Centrale Paris qui forte de sa victoire à Pau en début d'année se voyait déjà couverte de gloire. Ce fût sans compter sur la combativité sans faille de nos avants enfin retrouvée , sur une alternance bien maitrisée dans la ligne de 3/4 et sur un Guillaume Harbonnier opportuniste qui a applati le cuir derrière la ligne pour venir crucifier les parisiens. Essai transformé pour un score de 7/0.
Le dernier match de poule fût plus compliqué à négocier, face à une équipe des Mines d'Alès composée de gros gabaris (un gros lard ce 10!!!). L'ouvreur du Racing Club de Supaéro a eu l'occasion de donner l'avantage à son équipe par deux fois avant la mi-temps, mais ses deux tentatives se sont soldées par un échec. En deuxième mi-temps, les mineurs ont poussé fort sur notre ligne d'en-but mais l'équipe a su faire faire face et le match s'est soldé par un match nul 0/0.
    Eliminé de la suite de la compétition, Supaéro a réussi à trouver les ressources mentales nécessaires pour aller gagner les Mines de Nancy lors d'un match de classement. Victoire acquise sur un essai de Baudoin de Rivaz sur un gros travers de Monsieur Brun. Essai en coin transformé par l'ouvreur du Racing pour une victoire 7/0.

L'équipe a ensuite travaillée son endurance lors de la soirée du Challenge.

Lucas, prez du RC de Supaero